Comité scientifique

Dans le cadre de son projet associatif et de son plan stratégique pluriannuel, le conseil d’administration de l’APCARS a décidé de se doter d’un comité scientifique constitué d’experts reconnus nationalement et internationalement.

Les principaux objectifs de ce comité seront les suivants :

  • éclairer l’association sur les bonnes pratiques, les expériences évaluées et les travaux de centres de recherches en France et à l’étranger ;
  • offrir à l’association un cadre théorique et critique ;
  • mettre à disposition de la direction et des membres de l’APCARS les résultats des nombreux travaux de recherches effectués dans ses domaines d’intervention ;
  • rendre un avis sur une question posée par la direction (projet expérimental, nouvelle pratique professionnelle, méthodologie d’évaluation, formation continue…) ;
  • favoriser les collaborations entre l’APCARS et le secteur de la recherche, notamment par l’accueil d’étudiants et chercheurs ou le développement de recherche-actions ;
  • participer à un jury de remise de prix, financé par un partenaire de l’APCARS, et récompensant un(e) étude/mémoire/recherche dans l’un des domaines de l’APCARS

 

L’APCARS est particulière honorée de ressembler autour d’elle des experts parmis les plus renommés et les plus actifs dans le domaine de la criminologie.

Robert Cario (Université de Pau)

Robert CARIO est professeur émérite de criminologie au sein de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour depuis le 1er janvier 2014. Il y a dirigé l’Unité Jean Pinatel de Sciences criminelles comparées (UJP/CRAJ) et fondé le Master de criminologie en 1999.

Depuis 1985, ses enseignements portent principalement sur la criminologie, la victimologie et la pénologie restaurative. Après avoir côtoyé l’endroit du crime (les femmes et les mineurs criminels) puis l’envers du crime, ses recherches sont dorénavant plus globalement orientées vers la Justice restaurative.

Il est l’auteur de très nombreux articles dans le champ de l’agressologie, de la victimologie et de la justice restaurative, publiés dans des revues française et étrangères.

CV de Robert Cario

Virginie Gautron (Université de Nantes)

Virginie Gautron est maître de conférences en droit pénal et sciences criminelles, directrice adjointe du laboratoire Droit et Changement Social. Elle a soutenu une thèse sur Les politiques publiques de lutte contre la délinquance, récompensée en 2007 par le prix Emile Garçon de l’Association française de droit pénal.

Elle réalise des recherches sur les partenariats dans le champ de la lutte contre la délinquance, les pratiques décisionnelles pénales, les dispositifs d’incitation aux soins, les soins pénalement ordonnés et le champ de l’expertise. Elle codirige également avec Sylvie Grunvald une recherche quantitative et qualitative sur le dispositif des injonctions de soin à Nantes. Elle participe aux comités de rédaction de plusieurs revues scientifiques ainsi qu’au comité scientifique de l’Observatoire Français des Drogues et de la Toxicomanie (OFDT). Elle est membre du Conseil de groupement du Groupe Européen de Recherche sur les Normativités (GERN).

CV de Virginie Gautron

Martine Herzog-Evans (Université de Reims)

Martine Herzog-Evans est professeur à l’Université de Reims depuis la rentrée 2006-2007. Elle a précédemment enseigné au sein des universités de Nantes, Paris XI et Paris X.

Après une licence en droit public (Paris XI, 1983), un certificat en droit européen et communautaire (Paris I, 1984), une maîtrise en droit privé, droit international privé et droit du commerce international (Paris XI, 1986), puis un DEA en droit international privé et droit du commerce international (Paris I, 1987), elle a enseigné en tant que vacataire durant deux années, tout en travaillant dans le secteur privé. Elle a ensuite été allocataire d’enseignement et de recherche de 1989 à 1993, puis ATER de 1993 à 1995 à l’Université de Paris XI (Sceaux).

Elle s’est spécialisée en droit de l’exécution des peines à compter de 1990 et a soutenu sa thèse intitulée « La gestion du comportement du détenu. L’apparence légaliste du droit pénitentiaire » en décembre 1994, sous la direction du regretté professeur Pierre Couvrat, de l’Université de Poitiers.

Depuis lors, l’essentiel de ses travaux a concerné l’exécution des peines. Cependant Martine Herzog-Evans a également écrit en droit privé et de la famille, et plus précisément, en matière de maternité.

Elle est l’auteur de plus de vingt ouvrages. Elle a notamment publié, Transnational Criminology Manual (ed.) chez Wolf Legal Publishers, Nijmegen, Hollande.

CV de Martine Herzog-Evans

Catherine Rossi (Université de Laval – Québec)

Catherine Rossi est professeur (programme de criminologie, École de Service social, Université Laval), chercheur régulière au centre de recherche interdisciplinaire sur la violence familiale et la violence faite aux femmes, chercheur associée au Centre International de Criminologie Comparée (CICC), membre du Groupe de Recherche en droit des services financiers (GRDSF) à la Faculté de Droit – Université Laval, présidente de l’Organisme Viol-Secours (Centre d’Aide et de Lutte contre les agressions à caractère sexuel) à Québec, vice-présidente de l’Institut Français pour la Justice Restaurative – IFJR (France) et membre du Conseil d’Administration du Centre de Services de Justice Réparatrice de Montréal

CV de Martine Herzog-Evans

 

Boris Cyrulnik

Boris Cyrulnik est un  psychiatre et psychanalyste français. Il est aussi responsable d’un groupe de recherche en éthologie clinique à l’hôpital de Toulon, matière qu’il enseigne également dans cette ville. Il a largement contribué à faire (re)connaître cette discipline, la seule qui permette selon lui une compréhension globale de l’Humain. On lui doit également le concept de résilience (renaître de sa souffrance) concept lié à une douloureuse expérience personnelle.

Pour tout renseignement et informations :

Samantha Enderlin, responsable communication, recherche et développement : samantha.enderlin@apcars.org