Isabelle F Dufour : Le converti, le repentant et le rescapé: trois processus de désistement du crime

Campée dans l’approche morphogénique d’Archer (1995; 2000; 2002) et utilisant une méthodologie qualitative, cette communication présente les résultats d’une étude réalisée auprès de 29 sursitaires québécois qui se sont désistés du crime.

L’étude a permis :
1) d’identifier la nature des rapports à la structure sociale;
2) de distinguer les facteurs institutionnels;
3) en plus de spécifier les caractéristiques individuelles des sursitaires qui, en s’amalgamant, ont conduit à trois processus distincts de désistement. Des pistes d’interventions adaptées qui ont le potentiel de soutenir, voire accélérer chaque processus de désistement du crime sont également proposées.

Share :