Le service d’aide aux victimes d’infraction pénale

Les bureaux d’aide aux victimes (BAV) sont des lieux d’accueil, d’écoute, d’information et d’orientation, sur les droits et les modes d’indemnisation des victimes notamment.

Quels que soient l’infraction, la nature de l’accident, l’état de la procédure, les victimes peuvent, de façon gratuite et confidentielle, obtenir une aide et un soutien dans le respect des principes déontologiques de l’Institut National d’Aide aux Victimes et de Médiation.

Par leurs multiples actions d’information et d’accompagnement, nos bureaux d’aide aux victimes remédient au sentiment d’abandon et d’isolement, souvent source d’incompréhension et de souffrance pour nombre de victimes.

Voici une vidéo présentant notre activité d’aide aux victimes :

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de garantir l’exercice de ce service, au sein des tribunaux de grande instance (TGI) de Créteil et de Paris mais également dans d’autres lieux où des victimes ont besoin d’aide, comme les urgences de l’hôpital intercommunal de Créteil et les maisons de Justice et de Droit du Val de Marne.

Je décide de soutenir le service d’aide aux victimes

Vous pouvez faire un don par chèque.

Il vous suffit d’adresser un chèque à l’ordre de l’APCARS à l’adresse suivante :

APCARS
4 boulevard du Palais
75001 Paris.

Merci de préciser à quel service vous souhaitez envoyer ce don.

 

Déduction fiscale

L’APCARS est autorisée par les services fiscaux, depuis le 18 avril 2013, à recevoir des dons défiscalisés en application des articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Impôt sur le revenu :

Exemple de versement, après réduction d’impôts de 66% dans la limite de 20% de vos revenus imposables :

  • 50 euros         soit 17 euros après déduction fiscale
  • 100 euros       soit 33 euros après déduction fiscale
  • 200 euros       soit 66 euros après déduction fiscale
  • 500 euros       soit 165 euros après déduction fiscale

Impôt sur les sociétés :

Exemple de versement, après réduction d’impôts de 60% dans la limite de 0,5% du chiffre d’affaire HT :

  • 500 euros         soit 165 euros après déduction fiscale
  • 1000 euros       soit 330 euros après déduction fiscale
  • 5000 euros       soit 1650 euros après déduction fiscale
  • 10000 euros     soit 3300 euros après déduction fiscale